AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: La Suite :: Who Are You ? :: Fiches validées
Rogue - Planet Earth is blue and there's nothing I can do
avatar

Nom de code : Rogue
Pouvoirs : superforce, vol, résistance accrue, absorption des pouvoirs incontrôlée
Du Texte :
I believe that mankind's destiny lies in the stars. I believe that candy really did taste better when I was a kid, that it's aerodynamically impossible for a bumble bee to fly, that light is a wave and a particle, that there's a cat in a box somewhere who's alive and dead at the same time (although if they don't ever open the box to feed it it'll eventually just be two different kinds of dead), and that there are stars in the universe billions of years older than the universe itself.

I believe in a personal god who cares about me and worries and oversees everything I do. I believe in an impersonal god who set the universe in motion and went off to hang with her girlfriends and doesn't even know that I'm alive. I believe in an empty and godless universe of causal chaos, background noise, and sheer blind luck.

I believe that life is a game, that life is a cruel joke, and that life is what happens when you're alive and that you might as well lie back and enjoy it.


Sam 9 Juin 2018 - 15:03
Anna Marie





❯ FEAT : Rachel Keller
Carte d'Identitée

Anna Marie est un(e) femme et une mutante, que l'on appelle parfois Rogue. Il/Elle arpente l'univers depuis 27 ans ans et est Célibataire.

❯ FACTION : New Avengers - Il y a quelques temps déjà que Rogue rejoignit les avengers, participer au combat, faire partie des héros qui défendent la Terre des menaces internes et externes. Mais aussi faire entendre une voix mutante, afficher un visage mutant et protecteur. Lors du Schisme, elle prit sans surprise le partie du Captain, elle n'avait jamais bien supporté le caractère de Stark, ni ses opinions. Lorsque Thanos annihila une moitié de l'humanité, elle ne réfléchit pas et suivit Steve, elle voulait croire en un possible de tour à la normal, elle voulait croire au retour du professeur Xavier.  Quand à la folle quête de Scott Summers, elle ne ferait rien pour l'en empêcher, mais elle n'approuvait pas l'idée du retour du phénix, cette entitée n'avait jamais fait que du mal.
❯ PLANÈTE ACTUELLE : SPF  Sans Planète Fixe, à bord d'un vaisseau avec le reste de l'équipe.  
❯ OBJECTIF : Retrouver les pierres, détruire Thanos, sauver l'univers, ramener les disparus et probablement prendre des vacances.

CARACTÈRE

Rogue n'a jamais baissé les bras et a toujours affronté l'adversité la tête haute. Un peu garçon manqué, un peu tête brulée, il lui arrive d'agir de manière trop impulsive et de le regretter par la suite. Ses principes décident beaucoup de ses actions, ce qui amène à des choix contestés ou contestables, mais elle assume chacune de ses décisions.
Sa mutation fut très dure pour elle, ne pas pouvoir se livrer aux mêmes gestes d'affections auxquels n'importe qui pouvait prétendre, la rendait parfois agressive et envieuse. Pourtant elle a toujours tenté de faire bonne figure. Rogue n'est pas vraiment une personne taciturne, plutôt expansive, voire un peu directive, elle a déjà prouvé par le passé qu'elle avait toutes les qualités pour faire un bon leader. Aujourd'hui elle est un peu plus en paix avec son pouvoir qui l'a pourtant incité à prendre des décisions parfois très dures concernant sa vie privée.


POUVOIRS & CAPACITÉS

Rogue a comme pouvoir de base celui d’absorber l'énergie vitale par le contact. Par le touché elle crée un choc biophysique qui synthétise dans son propre corps la mémoire mais aussi également les traits de la personnalité, ainsi que les capacités physiques et dans le cas d'un mutant ces pouvoirs. Lorsqu'elle elle les absorbe, elle devient capable de les utiliser à divers degrés. Suivant la puissance et la complexité du pouvoir. Si elle absorbe entièrement la puissance vitale d’une personne possédant des capacités, elle peut conserver ses pouvoirs sur le très long terme, cependant elle intégre aussi entièrement la personnalité de son adversaire et doit lutter pour rester maîtresse de son pouvoir.

Le niveau de douleur que provoque son pouvoir est intolérable, si puissant qu'il peut provoquer des pertes de conscience un humain normal, cela variera d'un mutant à l'autre, selon son degrés de résistance. La douleur engendrée bloquera chez la plupart l'utilisation de son pouvoir, même un mutant résistant à la douleur, son pouvoir étant aspiré, finira par la ressentir. Mais pour ce faire elle a besoin d'un contact prolongé, avec l'épiderme directement. Cependant certains mutants puissants parvienne à rester conscient, et même à conserver une partie de leur puissance, Magnéto, Xavier par exemple. Plus le pouvoir est puissant moins elle a de chance de pouvoir le contrôler.
Un esprit puissant parviendra à prendre son contrôle pendant le touché,  c'est le cas par exemple de M. Sinister et par la suite des réminiscences de cet esprit peuvent venir l'affecter, comme des échos de la personnalité absorbé venant la tourmenter. Lorsqu'elle absorbe l'énergie vitale, elle absorbe les souvenirs et les traits de personnalités de la personne. Ils peuvent ressurgir pendant un moment à la suite du touché. Son temps de conservation des dits pouvoirs peut varier, mais il est d'environ six fois la durée du touché. Il n'y a pas de limite aux nombres de pouvoir qu'elle peut absorber puisque même inconsciente son pouvoir reste actif, cependant elle peut perdre tout contrôle et devenir dangereuse autant pour les autres que pour elle-même.

Les pouvoirs définitifs qu'elle a obtenu sont la capacité de voler, ainsi qu'une superforce lui permettant de soulever et presser environ 25 tonnes. Ce pouvoir lui confère une plus grande résistance à la douleur mais également aux températures extrêmes et même aux poisons. Elle récupère également plus rapidement que la normale. Un os brisé ne mettra que quelques jours à se ressouder.


HISTOIRE

Le squatt était crasseux, Anna Marie avait faim. Elle avait faim depuis qu’elle avait claqué la porte de sa tante, depuis qu’elle l’avait traité de monstre. Depuis qu’elle avait embrassé Cody. Depuis qu’elle avait failli le tuer. Elle vivait ici, au milieu des camés et des SDF, quelques autres mutos aussi. Certains marqués par leur mutation, comme ce type à la peau écailleuse. Des rejetés. Des marginaux. Elle n’avait pas de marque elle, à part ses cheveux qui avaient toujours poussés blancs sur quelques mèches. C’était vu comme une coquetterie, elle aimait bien ses mèches.
Elle se redressa, et épousseta son long manteau, de ses mitaines élimées. Elle avait trop faim, elle ne pouvait pas continuellement éviter le monde extérieur. A sa dernière sortie, un flic l’avait attrapé alors qu’elle tentait de s’échapper d’une supérette avec quelques paquets de gâteaux. En se débattant elle l’avait touché. Son visage avait pali, s’était contracté, les veines gonflées le défiguraient. Elle s’était arrachée à sa prise et ses complices toujours prompt à cracher sur les flics, l’affublèrent du surnom de Rogue.  Cette gamine de 13 ans, empêtrée dans son grand manteau d’un vert sombre, terrorisée par elle-même, avait mis KO un flic, peu importe qu’elle soit une mutos, une dangereuse en plus, elle avait été accepté par la communauté des marginaux.

C’était donc ça, sa famille maintenant. Elle n’avait pas vraiment connu ses parents et sa tante les traitait de bons à rien, de hippies, de communistes ce qui était l’insulte suprême de sa tante. Elle avait vécu avec cette vieille femme austère. Elle y avait mangé à sa faim et y avait été malheureuse comme les pierres. Jusqu’à Cody. Mais Cody était à l’hôpital. Pour un malheureux baiser échangé. Elle se souvenait de ses souvenirs, elle se rappelait que sa mère chantait du Dolly Parton quand elle était de bonne humeur. Il s’était confondu  un temps dans son esprit, comme fusionné. Elle avait détesté ça et portait encore en elle la honte de cette intrusion. L’envie de se terrer.
Elle arpentait les rues délabrés de détroit, elle ne savait pas pourquoi elle s’était arrêtée là. Sans doute que le lieu était assez maussade pour coller à son humeur, assez délabré. Elle était à peine arrivée à l’angle de la rue, qu’une femme l’interpella. Une femme bleue, grandiose, arborant glorieusement sa mutation au regard  des passants. Elle la dévisagea, trop longtemps, celle-ci paraissait amusée. Ni menaçante, ni même gentille, encore moins vexée, juste amusée. Elle lui tendit la main, Rogue hésita puis la saisit. Alors la femme se transforma sous ses yeux, une apparence qu’elle aurait qualifiée de normal. « Si vous pouvez avoir l’air normal, pourquoi vous restez pas comme ça ? », elle sourit, mais dans ses yeux brillait l’indignation « Leurs normes ne m’intéressent pas. » Elle était fascinante cette femme. Elle l’invita à manger, habilement l’avait amené à parler. Habilement elle l’avait amené à la respecter et au fil du temps à la considérer comme la mère qu’elle n’avait jamais connu. Mystique. Raven. Et Destiny. Sa famille.

Il trônait au milieu de la pièce, écrasait tout le monde sa présence. Seule sa mère, ou tout du moins celle qu’elle en était venue à considérer comme sa mère ne montrait aucun signe d’idôlatrerie face à Magneto. Leader incontesté de la Confrérie. Rogue croisait les bras pour se donner une contenance, elle était inquiète. Ce serait sa première grosse mission et Mystique lui avait répété quel atout indispensable elle était. Elle était leur unique atout en réalité. Mystique l’avait pressé de rejoindre la Confrérie, elle ne l’avait pas fait d’elle-même. Rogue continuait d’aspirer à une certaine normalité que Mystique trouvait infantile. Elle avait cédé mais faisait preuve d’un esprit critique vis-à-vis de leurs actions qui causaient quelques tensions entre Mystique et elle. Rogue était au fur et à mesure devenue plus proche de Destiny, la modérée Irène qui l’avait mise en garde, contre l’utilisation de ses pouvoirs.

L’ennemie qu’ils auraient à affronter était forte et déterminée. Auto-proclamée super-héroïne, encensée par les médias qui s’enchantaient toujours d’attiser la haine anti-mutante. Une haine qui attisait la rancœur de Rogue et la persuadait que les actes les plus extrêmes de sa mère, de Magneto, étaient de la légitime défense face à une agression constante. Cette femme, avec ses pouvoirs obtenus par la science et son sourire de publicité était la porte étendard d’une politique haïssable, selon la Confrérie. Et donc selon Magneto. 

Tout c’était déroulé selon le plan. Ils avaient gagné. Mystique jubilait. Rogue était prostrée, la tête dans les mains. Ca ne durait jamais aussi longtemps. Son pouvoir lui faisait absorber les souvenirs et les pensées d’autrui, en plus de leurs pouvoirs. Un temps seulement. La Femme hurlait dans son cerveau, elle ne faisait plus la différence entre son esprit et le sien. Elle était morte. Elle l’avait sentie mourir, elle avait absorbé jusqu’à la dernière part de qui elle était et avait perdu une partie d’elle-même dans le processus. Irène l’avait prévenu que ses pouvoirs étaient une épée de Damoclès. 
Une main se posa sur son bras. Ils étaient très peu à pouvoir la toucher. A cette époque, seulement deux à sa connaissance, tous mutants. L’une se faisait nommer Blindspot et était son amie la plus chère, l’autre était Magneto. Il était contrarié, un peu agacé, il vérifia son pouls et posa sa main sur front. « Elle a besoin de repos et de silence. » Le dernier mot claqua sèchement et interrompit les joyeux bavardages des vainqueurs. 

Le repos et le silence aidèrent. Un temps. Cependant, elle ressentait toujours la présence de cette femme, chaque nuit elle cauchemardait. Elle luttait pour garder le contrôle de son esprit, incapable de la repousser tout à fait. Gangrénée par la culpabilité, elle devenait de plus en plus réticente à combattre. Son mal être était plus puissant que ses idéaux. 

Rogue quitta la confrérie peu avant ses 19 ans. Xavier pourrait l’aider. Xavier l’avait aidé, il avait crée un mur psychique entre la conscience étrangère et la sienne. Pour la première fois depuis de nombreux mois, Rogue pouvait s’entendre penser. Elle fondit en larmes libératrices. 
Elle ne fut pas acceptée immédiatement chez les x-men, elle les avait combattus trop de fois et tous n’avaient pas la philosophie du professeur. Elle trouva en Wolverine un mentor et un ami précieux.

Si les premiers temps elle se concentra sur un apprentissage de la maîtrise de ses pouvoirs, elle dû cependant se résoudre à leur permanence. Non sans frustration, non sans colère, non sans quelques tensions contre ceux à la mutation plus facile.
Tout cela s’atténua au fil les missions, au fil des combats qu’ils menèrent, des injustices qu’ils subirent face à des gouvernements successifs enclins à baser leur campagne sur la peur et la haine des dangereux mutants. Il lui arriva de combattre la confrérie, d’affronter Mystique qui ne supportait pas le revirement de sa fille adoptive.
Trois ans après qu’elle eut intégrée l’institut, elle devint officiellement une x-men. Elle avait gagné la confiance de l’équipe et elle leur faisait confiance, laissant au passé les conflits qui n’avaient plus court et se donnant complètement aux combats dans lesquels elle s’engageant et aux  causes qu’elle défendait. Elle conservait depuis toutes ses années la force et la capacité de vol de la femme qu’elle avait tué, ce  meurtre continuait de la peser et se faisait un devoir de les employer de façon la plus juste. Rogue était de plus en plus en accord avec ce qu’elle était.

Les X-men sont sa famille, ils le resteront, mais il faut parfois s’émanciper et Rogue n’a jamais su rester en place. Profondément marquée par les injustices faites au mutant, par le manque de reconnaissance, par les attaques à leur encontre, elle décida de rejoindre les avengers. Pas simplement comme ça, mais il fut des combats où les x-men et l’institut durent collaborer, il est des combats pendant lesquels les petites défiances n’ont plus grand sens. Malgré leur passif,malgré les désaccords, elle intégra l’équipe. Elle était étrange dans cette équipe, mais elle y avait sa place. Elle prouva de nombreuses fois sa valeur, sympathisa avec la plupart et ignora les autres.

Elle avait de trop nombreuses fois vécu les désaccords qui menaient à la création de deux équipes, elle savait qu’elle devrait prendre une décision. Elle fut facile celle-ci, Rogers lui semblait avoir bien plus les pieds sur terre, être bien plus humaniste que Stark.

Lorsque Thanos réduisit de moitié la population, elle perdit des amis, elle perdit un mentor, un maître à penser. Terrassée par les disparitions comme pour beaucoup d’autres il fallut prendre une décision. Magnéto reformait l’institut sous une égide bienveillante en l’honneur de son ami, mais leur passif lui interdisait de s’y rendre, c’était trop compliqué, ça resterait trop compliqué. La lubie de Scott lui parut malsaine, dangereuse, son vieil ami était borné et elle sentait les conflits à venir. Elle partit à nouveau avec le captain, c’était la perspective la plus positive, la quête la plus noble et cela contentait son besoin de bouger, sa curiosité de découvrir des mondes nouveaux.


Derrière le Perso !


Pseudo : Bosie.
Âge 30
Comment as-tu découvert le forum ? par un sale type nommé Jean Ptr
Et t'en penses quoi ? the stars look very different today
Est-ce que ce personnage est un double-compte ? nope
Ton personnage est un Marvel, un Scénario ou un Inventé ? Marvel


c Never-Utopia par Koalz


Dernière édition par Anna Marie le Lun 20 Aoû 2018 - 21:47, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Localisation : Calculex, dans le quartier de New Asgard
Nom de code : God of Thunder

Lun 20 Aoû 2018 - 21:39
Fort tardivement, bienvenue.

Sache que je n'écris pas ce message seulement parce que tu vas te plaindre si je ne le fait pas. Pas du tout.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nom de code : Rogue
Pouvoirs : superforce, vol, résistance accrue, absorption des pouvoirs incontrôlée
Du Texte :
I believe that mankind's destiny lies in the stars. I believe that candy really did taste better when I was a kid, that it's aerodynamically impossible for a bumble bee to fly, that light is a wave and a particle, that there's a cat in a box somewhere who's alive and dead at the same time (although if they don't ever open the box to feed it it'll eventually just be two different kinds of dead), and that there are stars in the universe billions of years older than the universe itself.

I believe in a personal god who cares about me and worries and oversees everything I do. I believe in an impersonal god who set the universe in motion and went off to hang with her girlfriends and doesn't even know that I'm alive. I believe in an empty and godless universe of causal chaos, background noise, and sheer blind luck.

I believe that life is a game, that life is a cruel joke, and that life is what happens when you're alive and that you might as well lie back and enjoy it.


Lun 20 Aoû 2018 - 21:54
Je te crois.

Merci de ta spontanéité.

elephant

_________________
some are strong
It’a a war, baby, this life. Who survives that, the lovers ou the fighters ? They sell us this lie that love’s gonna save us. All it does is make us stupid and weak. Love isn’t gonna save us. It’s what we have to save. Pain makes us strong enough to do it. All our scars, our anger, our despair, it’s armor. Baby, God loves the sinners best because our fire burns bright by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Localisation : Calculex, dans le quartier de New Asgard
Nom de code : God of Thunder

Mar 21 Aoû 2018 - 13:15

VALIDATION

C'est nul
Mais bon, faut bien valider.

c Never-Utopia par Koalz
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Rogue - Planet Earth is blue and there's nothing I can do
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum